Du jamais vu depuis la cotation du Crédit Agricole ! Record battu au deuxième trimestre !

Les résultats atteignent 4,5 milliards d’€uros pour le Groupe et pas moins de 3 milliards pour CASA (soit presque +90% pour chacun)

Et qu’en est-il du partage de la valeur ? Et la réponse de la direction concernant la Prime MACRON est-elle ENCORE et TOUJOURS la même ?

Nous reposons régulièrement la question à chaque bonne nouvelle (dernièrement les bons résultats commerciaux, l’envolée spectaculaire de l’IRC, etc…) pour savoir si la direction pense que les salariés méritent cette prime ou pas.

Maillons essentiels pour l’activité économique, les salariés ont maintenu leurs efforts auprès des clients pendant la crise, sur le pont et en première ligne, et voici que leurs efforts paient, de vraies petites poules aux œufs d’or !

 image.png

Mais ne sommes-nous que des gallinacés ?

Et ne nous prend t-on pas que pour des pigeons, ou des dindons ?

Dès la rentrée, les challenges reprennent, les objectifs en ligne de mire, les collègues en rang et tous en ordre de bataille !

 image.png

Les crédits ne sont pas assez rentables, alors il faut en faire plus, et pour le PNB le levier est celui des assurances alors il faut en faire plus ! Et par tous les moyens !

image.png

Exacerber le “vouloir toujours plus”, déjà plus que fortuné la CR n’arrive pas à se contenter, à profiter ni à partager ce qu’elle a. Et à trop en vouloir et ne pas savoir se contenter de ce qu’on a, on finit par tout perdre selon la fable de La Fontaine.

Au quotidien, les salariés doivent faire face à de plus en plus d’incivilités, et subissent une pression commerciale forte. Ils ont beaucoup donné, ils sont fatigués.

 image.png

Et lorsqu’ils demandent un peu de confort avec du télétravail, ou un peu de reconnaissance avec une prime à laquelle ils peuvent prétendre mais qui est soumise au bon vouloir de la direction, la réponse est loin d’être satisfaisante.

La direction a remis au pot de l’intéressement, c’est vrai mais sous cette forme le geste est très inégal et profite le plus aux plus gros salaires. Cela n’aura échappé à personne…

image.png

De plus, Ceux qui parmi nous ont besoin d’argent pour payer une nounou par exemple, ne bloquent pas ces fonds sur le PEE et ne profitent donc pas non plus de l’abondement, et ces fonds seront du coup soumis à l’impôt.

Bref, ce que nous demandons c’est un geste mutualiste par le versement d’une prime égalitaire et forfaitaire dont chacun s’acquittera de la fiscalité qui lui incombe.

image.png

Cependant à ce jour on se demande s’il ne s’agit pas plutôt d’une prime ARLESIENNE qu’une Prime MACRON…