😷infos coronavirus

Bonsoir à toutes et à tous,

Vous êtes nombreux à attendre et à espérer des nouvelles rassurantes de la direction à la suite de notre cse extra de ce jour. En effet, après la réunion de vendredi, on aurait pu craindre le pire.

Et pourtant…

Première indication, la direction avait sortie « l’artillerie lourde » pour cette visio :

Mr Schwartz (directeur général adjoint),

Mr Decatoire (drh et président du CSE),

Mr Decroocq (directeur commercial),

Et Mme  Guillou (responsable des relations sociales).

Apres un point sur la situation de l épidémie en France la direction nous a présenté un dossier sur les décisions prises ce WE.

On a alors senti une vraie inflexion dans le discours et une réelle volonté de « recentrer » les décisions et de les rendre plus claires.

–          Fin des disparités entre les agences sur les rotations (hebdo pour certaines quotidiennes pour d autres), tout le monde passe en hebdo,

–          Maintien du principe des équipes a et b pour pratiquer cette rotation et éviter les contacts prolongés,

–          Maintien des agences en rideau fermé mais opération se réalisant sans ouvrir la porte et sur rdv qualifiés (modalités en cours),

–          Ecoute des situations individuelles spécifiques que nous pourrions faire remonter,

–          Aucune action commerciale prévue,

–          Généralisation du télétravail qui est la priorité,

–          Action auprès de CATS pour faire augmenter les débits auprès des opérateurs,

–          Le salaire d’avril sera versé à 100 %,

–          L impact jours de congés ou AJC dépendra des négos nationales en cours,

Nous avons toujours des points d’oppositions sur certaines décisions, notamment la décision d’utiliser les BR fermés à ce jour pour en faire des lieux de travail afin d’«améliorer» la TOIP.

Sur ce point-là les explications du directeur commercial ne nous ont pas convaincu et nous lui avons demandé de nouvelles explications qui tiennent compte également des disparités géographiques.

Nous sommes toujours opposés à cette décision et pensons qu’il n’existe pas de raison suffisante pour demander à des collègues «en réserve» de se déplacer sur un BR pour répondre au téléphone.

D’après vos remontés l’activité téléphonique en agence est loin d’être non absorbable.

Malgré tout la direction souhaite «tester» cette organisation là ou c est possible, déjà il faut avoir un BR, et avec un maximum de 2 à 3 personnes, on n’aura pas toute l’équipe de réserve concernée.

Le SNECA était porteurs de cette demande, n’oublions pas que d’après leurs élus, leurs adhérents (managers ou TAU ???) s’ennuient chez eux et demandent à revenir au travail.

La direction s’est engagée fermement sur le principe du VO-LON-TA-RIAT et nous a assuré que le message transmis aux managers serait celui-ci (nous y resterons attentifs). Elle nous a demandé de remonter chaque cas où ça ne sera pas la priorité.

Les collègues qui aujourd’hui sont équipés de pc et qui ont accès à la téléphonie ne pourront être sollicités pour cette organisation (normal la TOIP c’est du téléphone …)

Nous vous rappelons le seul but affirmé par la direction de ce dispositif : améliorer la TOIP, sur ce point, la aussi nous serons très vigilants et nous attendons des données chiffrées précises pour analyser cette soit disant chute.

Ceci doit avoir valeur de test pour regarder les effets sur la TOIP et on nous a assuré qu’on en tirerait les enseignements et que la direction reviendrait vers nous pour exposer les résultats.

Nous leur avons rappelé que pour nous la TOIP était secondaire, bien loin derrière notre volonté de protéger le maximum de collègues.

Concernant les gratifications possibles eu égard aux efforts demandés : ce n’est pas d’actualité !!!

Enfin, pour collègues qui à ce jour sont en arrêt garde d’enfant ou affection longue durée sont invités à contacter la direction pour évoquer la prolongation de leur absence.

Voilà pour le CSE de ce jour. Malgré le sentiment que l’humain est de nouveau au cœur des préoccupations et des discours de nos dirigeants nous sommes très attentifs à vos retours et aux résultats sur le terrain.

Depuis le début cette crise nous portons les mêmes demandes, sans être alarmistes mais factuels et responsables. Responsables par le mandat que vous nous avez confié pour défendre vos intérêts.

Vos élus SUD